Préambule :

 

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la coupe de la Ligue, je vais vous expliquer brièvement. Tout d’abord, il s’agit d’une compétition régionale par équipe adulte (on considérera qu’une équipe est composée de 3 archers, ceci pour plus de compréhension). Il y en a 2 dans la saison, une en hiver pour le tir en salle et une autre en été pour le tir fédéral. 3 catégories sont représentées dans cette épreuve : les arcs classiques Homme, les arcs classiques Femme et les arcs à poulies mixtes. Chaque club est représenté dans chacune des catégories. Le classement de chaque catégorie est réalisé par l’addition des 3 meilleures moyennes des archers. La qualification pour cette compétition est faite par un quota.

Durant la compétition, le matin est consacré à un tir de qualification individuel sur trispots en 2 x 10 volées de 3 flèches permettant d’établir un classement des équipes engagées. Puis suivant le classement, les épreuves de duels par équipe sont établies. Les matchs se déroulent en 4 volées de 6 flèches (sur 240 pts, 2 flèches chacun dont une dans chaque spot). L’équipe dispose de 2 minutes pour tirer 6 flèches (soit 20 sec. par flèche). Un match gagné rapporte 1 point, le match perdu ne rapporte rien. L’équipe ayant cumulé le plus de points est désignée vainqueur.

 

J’espère que vous avez tout compris ^^ (et je vous épargne certains détails…) !

 

Donc, ce dimanche 09 février s’est déroulée la Coupe de la Ligue dans le froid polaire de la Garnache en Vendée (j’exagère peut-être un peu mais il faisait tout de même froid…) à laquelle l’équipe arcs à poulies s’était qualifiée. Cette équipe était composée de Véronique et Stéphane Angebault et de Florent Emeriau, coachée pour l’occasion par Fabrice Boisseau du TAC (Tir à l’Arc Choletais).

Fabrice Boisseau

Le tir de qualification du matin ne fût pas glorieux pour l’équipe, Stéphane réalisant même une paille (et oui, ça arrive !!!). En aparté, au moins un archer de chaque équipe a réalisé une paille (difficile pour tout le monde donc). Ce qui donna Véronique avec 547 points, Stéphane avec 569 pts et Florent avec 562 pts. Avec ces scores, l’équipe est 4ème au classement des qualifications.

Après une pause d’environ 2h (dûe à quelques soucis techniques du côté des organisateurs), les choses sérieuses pouvaient commencer. Et c’est avec seulement 2 entrainements en tir par équipe précédents la compétition que l’équipe débuta son 1er match face au club d’Angers (49), 1er lors des qualifications. Le match est accroché mais les angevins prirent le dessus sur la toute dernière volée et gagnent 224 à 223.

Sitôt le 1er match fini, le second débutait face au club de Changé (53). Cette fois-ci, nous ne lâchons rien et nous gagnons 227 à 225. Cette première victoire de l’équipe nous a permis de voir nos possibilités et se dire que l’on avait peut-être un coup à jouer dans cette coupe…

3ème match face à la Haye-Fouassière (44). Devant avec 4 points d’avance à mi-chemin du match, nous nous écroulons par la suite et l’équipe adverse égalise après la dernière volée, 222 partout. Tir de barrage, un trispots placé à l’horizontal, une flèche chacun à tirer en 1 minute… Chacune des 2 équipes tire un 28 ! La flèche la plus proche du centre doit donc désigner le vainqueur et à ce jeu, Stéphane nous permet de l’emporter. Ouffff !!!

Une pause de 10 min nous permet de souffler avant de repartir vers le 4ème match face à Daumeray (49). Une superbe première volée à 59 points sur 60 nous permet de prendre quelques aises et aussi confiance. Le match est à sens unique et nous l’emportons 228 à 223.

5ème et dernier match face à St Herblain (44). Match également à sens unique et nous enregistrons notre 4ème victoire en 5 matchs 227 à 219.

 

Au final, nous terminons à la seconde place du podium derrière Angers qui a remporté tout ses matchs et devant la Haye-Fouassière.

 

Quelle journée !!! Nous étions partis pour découvrir le tir en équipe et nous faire plaisir. Cela s’est vite transformé en réelle compétition de notre part avec des résultats plus que corrects. N’oublions pas non plus l’ambiance très chaude lors des duels malgré le froid, la convivialité de cette discipline, l’odeur des saucisses durant le tir de qualif’ et notre super coach avec sa phrase : « C’EST CA QU’CEST BON !!!! » (Merci Fabrice !) . Merci également à nos amis de Cholet avec lesquels nous avons fait le trajet et à Isabelle Millet (du TAC) pour les photos.

 

20140209_174602